Home

De frontibus





Ami(e) “Un(e) Tel(le) !”, ami(e) “Un(e) Tel(le) !”
Lèv-e ton verr-e
Et surtout ne le renvers-e pas

Porte-le
Au frontibus
Au nasibus
Au mentibus
Au ventribus
Au sexibus
Et glou, et glou, et glou…

Il (elle) est des nôtr-es
Il (elle) a bu son verre comm-e les autr-es
Rien qu’à sa trogn-e,
On voit bien qu’c'est déjà un(e) ivrogn-e

Ami(e) “Un(e) Tel(le) !”, ami(e) “Un(e) Tel(le) !”
Lèv-e ton verr-e
Et surtout ne le renvers-e pas

Porte-le …

VOCABULAIRE

◊ un(e) tel(le) = mettez ici les noms des gens avec qui vous chantez
◊ un verre = récipient pour boire
◊ renverser = faire tomber; mettre à l’envers, sens dessus dessous
◊ au frontibus, etc. = le front, le nez, le menton, le ventre, le sexe; déformations comiques de l’ablatif latin, où un mot peut se terminer en -ibus, ex. : “De gustibus et coloribus non disputandum”, des goûts et des couleurs il ne faut pas disputer (c’est-à-dire, chacun est libre de penser, d’agir selon ses préférences)
◊ et glou = onomatopée suggérant le bruit d’un liquide s’échappant d’une bouteille (et descendant la gorge de la personne qui boit)
◊ trogne (f.) = visage grotesque ou comique révélant souvent l’usage de la bonne chère (le fait que quelqu’un mange et boit un peu trop bien)
◊ ivrogne (m., f.) = personne qui boit beaucoup trop souvent, qui s’enivre trop souvent; un(e) alcoolique

RÉGION / REGION : FRANCE

PAROLES / LYRICS

PAROLES ET ACCORDS / LYRICS AND CHORDS