Home

La vieille fille (traditionnel, arr. Aaron Prevots)






À quinze ans, j’étais gentill-e, je redoutais les amants
Je faisais la difficil-e, à présent je m’en repens
Quatorze amants par semain-e, sont venus me saluer
Un bouquet de marjolain-e, sont venus me présenter

J’les renvoyais au post-e, c’était mon contentement
Grand Dieu que j’étais donc sott-e, je le vois bien à présent
Quand je vois tout-es ces fill-es qui étaient filles de mon temps
Elles ont des homm-es tranquill-es, à leurs femm-es bien complaisants

Voilà mon front qui se rid-e, et mes dents toutes ébréchées
Mes beaux cheveux qui se gris-ent, cela m’y cass-e le nez
J’ai beau porter la dentell-e, et souvent changer d’habits
Les amants ils m’y délaiss-ent, m’y voici fille pour la vie

Adieu, les plaisirs du mond-e, je m’en vais dans un couvent
Adieu, les plaisirs du mond-e, je m’en vais dans un couvent
Enfermée avec les nonn-es, dans un lieu étroitement

VOCABULAIRE

◊ redouter = to dread, to fear
◊ s’en repentir = to regret, to be sorry
◊ marjolaine (f.) = marjoram
◊ renvoyer = to send back, to send away
◊ sot = silly, foolish, stupid
◊ complaisant = kind, obliging, accomodating, indulgent
◊ front (m.) = face, brow
◊ se rider = to become wrinkled, to become lined with wrinkles
◊ ébréché = chipped
◊ se griser = to turn gray
◊ cela m’y casse le nez = it really gets to me, it is a real slap in the face
◊ avoir beau faire qqc = however much one tries
◊ porter la dentelle = to wear lace
◊ habits (m.) = clothes
◊ délaisser qqn = to abandon, to neglect, to relinquish
◊ enfermé dans un lieu étroitement = shut in tightly, strictly, narrowly, shut away or locked up as if in confinement

RÉGION / REGION : FRANCE - ANJOU

PAROLES / LYRICS

PAROLES ET ACCORDS / LYRICS AND CHORDS