Home

Les menteries





J’ai pris mes boeufs dans ma poche, ma charrue sur ma têt-e
Ch’suis allé pour labourer là où il y avait pas de terr-e

Menteries, menteries
Menteries chéries

J’ai labouré six sillons dedans les six semain-es
J’en ai semé de l’avoine, ça venait comm’ une tempêt-e

Menteries, menteries
Menteries chéries

J’ai trouvé un vieux joual mort qui mangeait mon avoin-e
J’lui ai coupé les quat’ pattes, il fuyait comm’ une poudr-e

Menteries, menteries
Menteries chéries

Dans mon chemin j’ai rencontré, un arbr-e de prunell-es
J’ai pris une perche, je l’ai grondée, ça tombait comm’ d’la cenn-e

Menteries, menteries
Menteries chéries

Il m’en est tombé une sur l’pied, m’a fait saigner l’oreill-e
Par dessous la plante du pied, elle r’gardait ma cervell-e

Menteries, menteries
Menteries chéries

Il m’en est tombé une sur l’pied, m’a fait saigner l’oreill-e
Par dessous la plante du pied, elle r’gardait ma cervell-e

Menteries, menteries
Menteries chéries (2x)

* * * * * * * * * * * * *

[I put my oxen in my pocket and my plough on my head
I went to plough where there was no soil

Lies, lies / Dear lies

I ploughed six furrows, it took me six weeks
I sowed oats that grew before me like a storm

I found an old dead horse that was eating my oats
I cut off his four legs, he disappeared into thin air

As I was going my way I came across a plum tree
I took a stick and scolded it, the plums came down hard and fast

One fell on my foot which made my ear bleed
From underneath the sole of my foot, it looked at my brain]

[cenne = n.f., régional, Québec: pièce de monnaie valant un cent; sou]

Paroles et musique adaptées par Aaron Prevots

RÉGION / REGION : CANADA

PAROLES / LYRICS

PAROLES ET ACCORDS / LYRICS AND CHORDS

VERSION RALENTIE / SLOW VERSION :