Home

CD: Les Colocs – Dehors Novembre

Travis, Emily, Southwestern University ‘07. Georgetown, TX. May 2007.

Les Colocs est un groupe qui a existé pendant les années 80 et 90, composé de André « Dédé » Fortin, Mike Sawatzky, Serge Robert, Jimmy Bourgoing, et Patrick Esposito Di Napoli. Ils ont débuté à la fin des années 80 mais ont commencé leur voyage vers la célébrité en 1990, en participant au concours L’Empire des futures stars. Malheureusement, ils ont été disqualifiés, car ils ont refusé de signer avec une des compagnies désignées, ne sachant pas si Di Napoli, atteint du SIDA, pourrait enregistrer un album avec eux. En 1993, ils ont fait leur premier disque « Les Colocs ». C’était un vrai succès, avec 4 Félix gagnés au gala de l’Adisq. Un an plus tard, le 13 novembre 1994, Di Napoli est mort dans son lit d’hôpital (1).

En 1995, Les Colocs ont fait leur deuxième album « Atrocentomique », qui est sorti le 30 octobre. Après ce deuxième album, plusieurs changements sont arrivés. Serge Robert a annoncé son départ du groupe, et il a été remplacé par André Vanderbiest. Les Colocs ont par la suite exploré d’autres types de musique. En particulier, ils ont utilisé beaucoup de rythmes reggae et ska. En 1998, le batteur Jimmy Bourboin a annoncé son départ (1).

Les Colocs ont vécu plusieurs tragédies, peut-être plus que Les Doors et Nirvana. D’abord, ils ont éprouvé la mort de Di Napoli, mais c’était un événement prévu. Plus étonnant était le suicide de Dédé Fortin le 10 mai 2000 (2 ; 4). L’album Dehors Novembre, fait en 1998, était le dernier album enregistré par Les Colocs. On dit que l’écriture de l’album était un exploit difficile pour Dédé, qui apparemment s’est enfermé dans une petite maison à la campagne pour poursuivre ce travail. Il voulait que l’album soit plus sombre et noir, et cela peut être vu dans des chansons comme « Le Répondeur », « Dehors Novembre », et « Tout Seul » (3). Il espérait qu’une tonalité plus sombre découragerait le public. Il avait tort, et l’album continue de reçevoir des revues d’éloge telle que : « A la fois triste, touchant, drôle, relaxant et énergisant ce disque vous plaira à coup sûr » (4). Un autre fan a inclus l’album sur son « Top 25 des Meilleurs Albums du Québec » (5).

Dédé s’est inspiré pour cet album des événements près de lui comme la mort et sa propre dépression. La chanson « Tassez-vous de d’là » était influencée par la mort de Di Napoli (6), ce qui est clair quand il chante « Ah, tassez-vous de d’là y faut que j’voye mon chum/ Ça fait longtemps que j’l'ai pas vu/ Y’était parti, y’était pas là/ La dernière fois que j’y ai parlé/ Son coeur était mal amanché/ Sa tête était dans un étau y’était pas beau » (7). Quand j’entends la chanson « Dehors Novembre », elle me rappelle cette tragédie de la mort de Di Napoli, mais, plus souvent, je me demande si la chanson était une manière pour Fortin de relâcher ses propres émotions désespérées :

La planète tourne, est pas supposée tourner sans moi…
Mais chu heureux parce qu’au moins j’meurs l’esprit tranquille
J’vais commencer mon autre vie d’la même façon
J’vas avoir d’l'instinct, j’vas rester fidèle à mon style
L’entente parfaite entre mon coeur et ma raison (7)

A mon avis, beaucoup des chansons sont d’une nature personnelle, mais d’autres ont des messages politiques et sociaux. Les Colocs ont soutenu la tolérance et l’égalité pour le Canada et pour tout le monde (8 ; 9). Dédé et les autres membres ont été connus comme le parti de l’ADQ. L’ADQ (ou Action Démocratique de Québec) est un groupe de ceux qui, lors du Référendum du Québec de 1995, ont fait campagne pour le « oui » au moment où le Québec devait répondre à la question de l’autonomie du Québec (10).

Les Colocs ont joué un grand rôle dans le retour des paroles politiques dans la musique populaire, qui avaient diminué pendant les années 80 jusqu’au début des années 90. Avec le Référendum du Québec de 1995, les messages politiques sont devenus plus importants. Plus de commentaires sur le statut sociopolitique au Canada peut être vus dans la chanson « Pis Si Ô Moins », dans laquelle ils chantent « des dominants, des dominés/ des herbivores, des carnivores » et « des exploiteurs endimanchés/ distributeurs de cochonneries/ et de bonheurs préfabriqués » (7). Ils se sont rebellés contre les yuppies, qui s’intéressaient plus à l’économie et à l’argent qu’à la liberté et au bien-être des autres. L’ADQ a perdu la bataille par une petite marge, mais l’importance des chansons des groupes comme Les Colocs est restée. Les Colocs sont comparables aux Cowboys Fringants, à Jean Leclerc, et à Dan Bigras, qui ont eux aussi tous chanté la politique (11).

Les Colocs ont compris que les problèmes du Canada ne sont pas les mêmes que dans d’autres pays. Dans la chanson « Tout Seul », par exemple, la première que j’avais écoutée des Colocs contenant un message politique ou social, j’étais capable de comprendre leur point de vue sur le plan mondial et non pas seulement par rapport au Canada. En particulier, le narrateur dit que dans sa vie, ce qu’il trouve pitoyable, c’est qu’ils n’ont pas les mêmes problèmes que dans d’autres pays :

Dans mon petit pays au nord de l’Amérique
Y’a du monde qui s’ennuie devant la télévision
En r’gardant les autres en train d’crever d’faim
Ailleurs c’est pire, ailleurs c’est la guerre
Je partage mon angoisse, ma douleur, ma folie
Avec la planète terre ou avec encore mieux
Encore mieux je l’espère avec tous les humains (7)

Le Québec, bien qu’il ait ses propres défis sociopolitiques, semblerait selon Les Colocs souffrir peu en comparaison avec d’autres pays. Il a vu des révolutions sociales comme la « Révolution tranquille », mais n’a pas tellement été confronté à la faim, à la guerre.

Ce que Les Colocs chantent est un exemple intéressant de la francophonie, car c’est un groupe musical qui s’est combattu pour l’autonomie du Québec et qui, à mon sens, avait très envie de préserver sa culture franco-canadienne.

Sources :

1. http://www.quebecinfomusique.com/artistes/biographie.asp?artistid=275
2. http://www.fondationandrededefortin.com/
3. http://www.angelfire.com/music3/groupesquebecois/histoirecolocs.html
4. http://www.amazon.ca/Dehors-Novembre-Colocs/dp/customer-reviews/
5. http://chezclaudeandre.blogspot.com/2007_01_01_archive.html
6. http://www.felinomania.com/chansons_dechats1.htm
7. http://www.etudiants.phy.ulaval.ca/~pystl/Les_Colocs/Dehors.htm
8. http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Colocs
9. http://en.wikipedia.org/wiki/Les_Colocs
10. http://fr.wikipedia.org/wiki/Action_d%C3%A9mocratique_du_Qu%C3%A9bec
11. http://en.wikipedia.org/wiki/Music_of_Quebec#Popular_music